#Unjouruneactriceafrofrançaise #5 : Stéfi Celma

TROMBINOSCOPE – Parce qu’on n’en peut plus d’entendre que les comédien.ne.s noir.e.s et français.e.s sont invisibles, qu’on n’en connaît peu, que si, que là… on a décidé d’en présenter un, brièvement, tous les jours. Aujourd’hui : Stéfi Celma.

Invisibles, les comédien.ne.s afrofrançais.e.s ? Pendant que nous nous demandons si nous sommes capables d’en citer plus de cinq, ces artistes s’affairent sur les plateaux de cinéma, les planches.

Loin de nier la ligne de couleur qui règne au théâtre, au cinéma, à la télévision et malgré des améliorations, nous voulons mettre en valeur, comme d’autres le font, mais à notre manière, les comédien.ne.s noir.e.s en France.

Vous trouverez ici chaque semaine le nom et la photo d’un.e comédien.ne noir.e, sa date de naissance, son premier film, les films marquants dans lesquels ille a joué, son dernier rôle. Aujourd’hui : Stéfi Celma.

Stéfi Celma
Stéfi Celma © CVS / Veeren / Bestimage

Stéfi Celma est né en 1986.

Au cinéma, elle a joué dans Case Départ (2010) réalisé par Thomas Ngijol et Fabrice Eboué. Elle s’est retrouvée au casting du film Pas très normales activités réalisé par Maurice Barthélémy, aux côtés de Norman, qui s’est fait connaître en faisant des vidéos Youtube. Elle incarnait une professeure de lycée dans les deux volets du film Les profs (2013, 2015). Elle a joué aux côtés de Jean Reno dans le film Antigang, sorti en 2015.

À la télé, elle a officié dans Joséphine, ange gardien ou encore dans Boulevard du Palais. En 2015, elle a donné la réplique à JoeyStarr dans la saison 1 de la série à succès Dix pour cent, une immersion humoristique dans le monde des agents de comédien.ne.s, où elle a incarné une actrice qui travaille comme standardiste.

Sur les planches, elle participe à des comédies musicales, Sol en cirque écrit par Zazie (2008) et J’me voyais déjà de Laurent Ruquier (2009). Elle apparaît dans À la française d’Edouard Baer avec Leïla Bekhti (2013). Cet été, elle a joué dans la pièce Du vent dans les branches de Sassafras de René de Obaldia mise en scène par Bernard Burat.

Prochainement, on pourra la retrouver au cinéma dans Les ex de Maurice Barthélémy avec Jean-Paul Rouve, Patrice Chesnais et Claudia Tagbo et en mars 2017 dans Telle mère, telle fille de Noémie Saglio aux côtés de Juliette Binoche et Lambert Wilson. Sur le petit écran, elle reviendra pour la seconde saison de Dix pour cent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s