#Unjourunacteurafrofrançais #10 : Stephane Soo Mongo

TROMBINOSCOPE – Parce qu’on n’en peut plus d’entendre que les comédien.ne.s noir.e.s en France sont invisibles, qu’on n’en connaît peu, que si, que là… on a décidé d’en présenter un, brièvement, tous les jours. Aujourd’hui : Stephane Soo Mongo.

Invisibles, les comédien.ne.s afrofrançais.e.s ? Pendant que nous nous demandons si nous sommes capables d’en citer plus de cinq, ces artistes s’affairent sur les plateaux de cinéma, les planches.

Loin de nier la ligne de couleur qui règne au théâtre, au cinéma, à la télévision et malgré des améliorations, nous voulons mettre en valeur, comme d’autres le font, mais à notre manière, les comédien.ne.s noir.e.s en France.

Vous trouverez ici chaque semaine le nom et la photo d’un.e comédien.ne noir.e, sa date de naissance, son premier film, les films marquants dans lesquels ille a joué, son dernier rôle. Aujourd’hui : Stephane Soo Mongo.

Stephane Soo Mongo © Haut et Court
Stephane Soo Mongo © Haut et Court

Stéphane Soo-Mongo est né le 24 février 1977.

Au cinéma, on a pu le voir dans le film en 1992 Le Péril jeune aux côtés de Romain Duris. C’est avec son rôle dans Le Ciel, les oiseaux… et ta mère en 1998, aux côtés de Julien Courbey et Jamel Debbouze, plongée dans les vacances de jeunes de Seine-Saint-Denis en goguette à Biarritz pendant un mois, qu’il se fait connaître du grand public. Il a enchaîné avec d’autres rôles, dans Les Gaous en 2002, Il était une fois dans l’oued en 2005 où il retrouvera Julien Courbey  ou encore avant  d’incarner Dorcy, le héros principal de Rengaine de Rachid Djaïdani en 2010, sorti et multiprimé, notamment à Cannes en 2012. La collaboration avec le réalisateur remonte ; les deux avaient travaillé ensemble au cours d’un workshop aux Bouffes du Nord en 2008 avec Peter Brook, sur une pièce de William Shakespeare. Plus récemment, il a incarné  dans Le Crocodile du Botswanga, sorti en 2014, réalisé par Thomas Ngijol et Fabrice Eboué.

Il a régulièrement joué au théâtre, notamment sous la direction de Peter Brook entre 2011 et 2012 dans La Flûte enchantée.

A la télé, entre autres -nombreux- rôles, dont une apparition dans Les Sopranos en 2006 et des rôles dans Navarro, P.J., Working Girl, Avocats et Associés…, il est devenu l’adjudant Alexandre Sainte-Rose dans la série Section de recherches depuis 2014

En 2016, il était à l’affiche de L’Effet aquatique, une histoire d’amour en piscine municipale sur les écrans en juin dernier, réalisée par la regrettée Solveig Anspach.

Il a également retrouvé Rachid Djaïdani, pour lequel il a tourné Tour de France, sorti en 2016un voyage en France en terre hip-hop, avec Gérard Depardieu, le rappeur Sadek et Mabô Kouyaté.

On espère que la série Craignos de JP Zadi sera bientôt diffusée sur tous les écrans ; Stéphane Soo Mongo y est au casting aux côtés notamment de Matthieu Longatte  alias Bonjour Tristesse le blogueur politique franchouillard plutôt à gauche. Il y joue le rôle d’un truculent agent de footballeur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s