#unjouruneactriceafrofrançaise #26 : Gigi Ledron

TROMBINOSCOPE – Parce qu’on n’en peut plus d’entendre que les comédien.ne.s noir.e.s en France sont invisibles, qu’on n’en connaît peu, que si, que là… on a décidé d’en présenter un, brièvement, tous les jours. Aujourd’hui : Gigi Ledron.

Invisibles, les comédien.ne.s afrofrançais.e.s ? Pendant que nous nous demandons si nous sommes capables d’en citer plus de cinq, ces artistes s’affairent sur les plateaux de cinéma, les planches.

Loin de nier la ligne de couleur qui règne au théâtre, au cinéma, à la télévision et malgré des améliorations, nous voulons les mettre en valeur, à la suite d’autres, justement parce qu’il peut être difficile de savoir où et quand illes jouent.

Vous trouverez ici chaque semaine le nom et la photo d’un.e comédien.ne noir.e, sa date de naissance, son premier film, les films marquants dans lesquels ille a joué, son dernier rôle.  Aujourd’hui : Gigi Ledron.

Gigi-Ledron
Gigi Ledron (Source photo : Agence Parat)

Gigi Ledron est née le .

Elle chante et débute sa carrière en faisant du théâtre musical autour notamment des oeuvres de Molière dans Si les syllabes m’étaient contées par Sarah Eigerman (2002), de Boris Vian dans Trompette bonbon, les Négropolitains chantent Boris Vian (2003) ou de la vie de Joséphine Baker dans la pièce du même nom(2005). Elle joue également le rôle de Bintou, une abidjanaise dans la comédie Men !!! (2005-2006), Jeanne Duval, muse de Baudelaire dans Maudite soit la nuit (2009) ou encore Mamie Till dans la pièce Dans les rivières du Delta (2011).

Au cinéma, elle joue dans La valse des gros derrières aux côtés de Diouc Koma et Mata Gabin (2000), Mama Aloko de Jean Odoutan avec Laurentine Milébo et Stéphane Soo Mongo (2002),  Paris de Cédric Klapisch (2008), Le nom des gens de Michel Leclerc (2010), Carlos d’Olivier Assayas (2010), La stratégie de la poussette de Clément Michel (2011)

Gigi Ledron fait également des apparitions sur le petit écran dans les séries Mafiosa, Alice Nevers, Joséphine ange gardien, Les mystères de l’amour, Engrenages ou encore Q.I.

Cette année, on la retrouve au théâtre dans la pièce Un mariage est si vite arrivé de Laurence Dru, dans la web-série Persuasif de Harold Varango co-produite pas Arte Creative et prochainement dans le rôle d’une femme flic dans le téléfilm Noir Enigma de Manuel Boursinhac et Gianguido Spinelli.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s