« Marche pour la Paix dans le 19ème », quand deux mamans se mobilisent

MOBILISATION – A l’instar de la marche initiée par des mamans à Saint-Denis, deux mères ont également décidé d’agir dans le 19ème arrondissement de Paris pour mettre fin aux violences entre les jeunes, suite à la mort d’un d’entre eux, Boubou Yatera, le 22 septembre dernier. Sandrine Valorus et Cathy Latif sont à l’initiative de la Marche pour la Paix dans le 19ème qui aura lieu samedi 25 novembre.

Un ras-le-bol après une mort « pour rien ». Voilà comment est née la mobilisation dans le 19ème arrondissement de Paris afin de lutter contre les violences entre les jeunes habitants. Quelques voix ont pu se faire entendre à ce sujet -comme le militant associatif Bakary Sakho qui a lancé un appel à la paix le 1er octobre– depuis l’élément déclencheur, la mort de Boubou Yatera, 18 ans, tué par balle le 22 septembre.

Sandrine Valorus et Cathy Latif, mères de famille vivant dans le 19ème, souhaitent également véhiculer un message fort pour qu’enfin cesse cette guerre entre quartiers. La première, âgée de 40 ans, s’est installée à Corentin Cariou il y a 15 ans, la seconde vit depuis toujours dans le 19ème et a élu domicile du côté d’Alphonse Karr après avoir grandi à Stalingrad. Les deux amies ont décidé d’organiser une « Marche pour la Paix dans le 19ème ». « Il y a eu bien d’autres jeunes tués dans les quartiers mais là, c’est la fois de trop pour nous ! » s’indigne Sandrine. « Quand c’est arrivé, nous nous sommes retrouvées toutes les deux pour en parler et on s’est dit qu’il fallait faire quelque chose. On a donc organisé une première réunion le 12 octobre qui a rassemblé une soixantaine de personnes- dont beaucoup de mamans- et on a été agréablement surprises car on ne s’attendait pas à voir autant de monde », ajoute Cathy. Les deux femmes travaillent auprès de la jeunesse, Sandrine en tant que responsable éducatif ville et Cathy comme animatrice.

Optimistes et dynamiques, elles espèrent pouvoir mettre en place une action pérenne à travers ce collectif d’habitants qu’elles ont lancé, intégrant tous les quartiers de l’arrondissement. « Le but était de rassembler les mamans de tous les coins du 19ème, aussi bien de Place des fêtes en passant par Barbanègre, Botzaris ou Riquet. » Elles espèrent, à l’issue de cette marche, qu’ « une prise de conscience » opérera auprès des jeunes. « Nos enfants sont déjà impliqués, attentifs, fiers et marcheront à nos côtés samedi », précise Sandrine. L’union faisant la force, « nous avons reçu le soutien de toutes les structures associatives du 19ème », assurent-elles presque à l’unisson. Sans oublier celui de la mairie. Mais cela ne concerne pas que cette seule zone située dans le nord-est parisien. « Cette problématique touche aussi le 20ème, le 18ème, Grigny, Les Mureaux … Les personnes avec lesquelles nous avons pu échanger sur ces questions et originaires de ces quartiers feront également le déplacement ». Pour la suite, les deux mamans envisagent tout de même de travailler avec la municipalité mais pour l’heure, « on vous invite tou.te.s à nous rejoindre sur le parvis de la mairie du 19ème samedi 25 novembre à 14h30. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s