EVENT – Sunshyne Harmony, Gerty Dambury, Kitoko Diva… L’Afro fait sa rentrée le 1er septembre 2019 au Petit Bain!

EVENEMENT – Après la seconde édition du Fraîches Women Festival qui s’est tenue le 11 mai dernier, L’Afro réinvestit le Petit Bain pour fêter la fin de l’été pour la deuxième année consécutive! Le concept reste inchangé : talk.live.party. Mais aussi, yoga, brunch, massage… De 11h à 21h, en cette rentrée et avant une troisième édition, l’idée, c’est de se retrouver, de parler, d’échanger, puis de (re)découvrir des artistes afrodescendantes qui montent, de profiter de la terrasse, de bruncher au soleil, de découvrir des initiatives commerciales et associatives #blackbusiness. Tout le monde est bienvenu !

On vous attend le dimanche 1er septembre dès 11h au Petit Bain (Paris 13ème) pour démarrer une nouvelle année sous le signe de la discussion et de l’enjaillement!

C’est gratuit mais vos donations sont bienvenues ! Réservez vos places en cliquant ici !

Et voici le programme !

🧘🏿‍♂️ 11h-12h30 : Patricia vous accueille pour un cours de kundalini yoga.
Sur inscription : 12 euros

OUVERT À TOU.TE.S // PLACES LIMITEES

Si vous êtes intéressé.e.s, écrivez-nous pour réserver votre place : lafrolesite@gmail.com

🍱12h-15h : Le brunch est ouvert ! et dès 14h, vous pourrez retrouver des stands jusque 20h (on vous en dit plus très vite!)

🗣️ 16h-17h TALK : Rebecca Amsellem (Les Glorieuses) et Gerty Dambury (Décoloniser les arts)

Rebecca Amsellem, fondatrice des Glorieuses et Gerty Dambury, autrice, poète et militante historique de la Coordination des femmes noires s’étaient rencontrées lors de la première édition. On les avait réunies pour parler de sororité mais surtout de l’urgence de connaître les luttes passée, présentes et à venir, de tout.e.s et de s’unir parce que les femmes sont loin d’être TOUTES libérées. Elles se retrouvent pour revenir sur l’édition à laquelle elles ont participé, parler de leurs combats, de leurs écueils. L’échange aura lieu sur la petite terrasse près du bar et sera enregistré.

Les places seront réduites, venez tôt !!

Pour retrouver le travail de Rebecca Amsellem https://lesglorieuses.fr/

Pour retrouver le travail de Gerty Dambury https://twitter.com/gdambury

🧘🏿‍♂️ 17h-18h BIEN-ÊTRE : Pour cette session, sur le mini rooftop, Patricia de We Are Yogis vous propose un atelier de massage. Vous serez en binôme. Après quelques étirements à deux, vous vous masserez selon un protocole précis (plusieurs protocoles possibles selon le type de massage) – l’un masse, l’autre reçoit et inversement. L’atelier proposé peut être vu comme de la méditation.

Et toujours PLACES LIMITEES

Pour réserver : écrivez-nous sur lafrolesite@gmail.com

🎶 18h15-19h LIVE : Sunshyne Harmony (concert)

Elle a été le coup de coeur du magazine Be. Trace TV a aussi flashé sur son talent. À 22 ans, Sunshyne Harmony est une autrice-compositrice-interprète qui commence à faire parler d’elle.

Elle présentera les titres de son premier EP « Type Shit », un super projet aux influences nu soul, hip-hop et électro.

Venez la découvrir sur le rooftop principal !

Pour l’écouter avant l’heure :

🎛️ 19h-22h : Kitoko Diva (DJ set)

Venue de Londres, où elle fait danser Peckham et ses environs, Kitoko Diva nous a fait l’honneur de conclure la deuxième édition du festival Fraîches Women.

Elle reviendra tout juste du festival Afronation, batteries, platines bien rechargées et pleine d’inspi.

Au programme : le meilleur des sons afrobeats, hip-hop, des latin vibes.

On vous recommande de préparer vos meilleurs pas de shaku shaku, vraiment.

Pour avoir un avant-goût, c’est par là :


Retrouvez l’événement sur Facebook !

Publicités

Awori, Meryl, Leys, Diva : les concerts du Fraiches Women festival sont là !!

Comme lors de la première édition, le Fraîches Women Festival clôture sa journée de discussions et d’ateliers par une soirée présentant le meilleur de la scène afro, locale et internationale.

Talents de la scène rap et dancehall, ambiance soulful et afro… prévoyez vos meilleurs moves, ça va kicker et whiner sec !

Vous pouvez prendre vos billets ici – et retrouver toute la programmation, en scrollant jusqu’en bas- : bit.ly/FraichesWomenfestival2

Awori (FR/Ouganda)

On avait eu la chance de la découvrir et de la voir jouer au sein de Kami Awori. Aujourd’hui, Awori poursuit sa carrière de vocaliste à la voix de velours inspirée en solo. La chanteuse, rappeuse, compositrice, porte en elle des influences diverses allant de l’Afrique de l’Est d’où elle est originaire, jusqu’à la Caraïbe, en passant par les productions des diasporas afros en Europe et aux Etats-Unis. Un véritable panafricanisme musical fait de Soul, R&B, Hip Hop et rythmiques ougandaises, le tout chanté en anglais, luganda ou swahili.

Leys (FR/Reims)

La rappeuse Leys poursuivra l’inauguration de la soirée. Basée à Reims, elle s’est fait remarquer en passant dans le Cercle, l’émission rap du rappeur Fianso ou encore sur OKLM, la radio de Booba, dans l’émission de Jacky.

Depuis, elle a fait la première partie de Kery James. Leys est l’un des espoirs d’une scène rap française qui se diversifie toujours plus !! Venez la (re)découvrir.

L’un de ses derniers titres

Meryl (FR/Martinique)

C’est l’une des révélations musicales de ces derniers mois. Ce sera son premier concert en France hexagonale. Croisée aux côtés de Timal,

mélodiste pour la rappeuse Shay -oui, oui-, son talent et sa musicalité en font l’une des chanteuses/rappeuses les plus agiles et douées de sa génération. Le succès de son dernier titre « Béni » ou de « Band sot » le prouve : elle excelle tant en toastant qu’en chantant. 
Préparez-vous, ça va être le 🔥

Le tout premier clip de Méryl en solo https://www.youtube.com/watch?v=YPvFIdn8E8Q

Diva (DJ set-FR/UK)

Diva vient spécialement de Londres pour distiller ses meilleures tracks, captées des quatre coins de l’espace afrodiasporique. Hip-Hop, soul, afro ou encore latin vibes, elle nous fait l’honneur de clôturer la soirée de cette deuxième édition de festival. Vous ne pourrez pas ne pas danser.


EVENEMENT – Fraîches Women Festival #2 : la programmation complète est là !

La seconde édition du Fraîches Women festival se le samedi 11 mai -RETENEZ BIEN LA DATE !!!- à La Marbrerie à Montreuil, comme l’édition passée, arrive dans un mois et demi ! Nous avons l’immense plaisir de vous communiquer les infos concernant nos intervenantes et les ateliers –vous pouvez choisir ce qui vous intéresse et vous inscrire dès maintenant en cliquant sur le lien ci-contre : https://lafrolesite.wordpress.com/2019/04/26/fraiches-women-festival-2-ateliers-enfants-masterclass-les-inscriptions-sont-ouvertes/


ATTENTION, LES PLACES SONT LIMITEES !!!

Pour l’heure, pour la billetterie, c’est par ici !

Une formule brunch pour les enfants de moins de 12 ans à 8€ de retour comme l’an passé et vous pouvez d’ores et déjà réserver !

Le menu du brunch afro veggie made by cheffe Clarence Kopogo

Autre information importante : le festival est family-friendly, l’entrée du festival est gratuite pour les moins de 15 ans -à retirer dans la billetterie dans la rubrique « tarif moins de 15 ans »- et on aura de nouveau un espace enfants 😉 !

Et voici le programme :

De 13h à 18h, des discussions mais également des speechs façon Ted Talks que nous avons choisi d’appeler « Paroles de Fraîches Women » ponctueront la journée. Les thématiques abordées seront le travail, le genre, le féminisme, la représentation, la santé sexuelle.

13h : Lancement du festival avec la marraine Leïla Sy -qui nous avait fait l’honneur de l’être également le 6 mai 2018- et les Fraîches Women 2019 qu’on vous fera découvrir tout au long des semaines à venir

13h10-13h20 : Parole de Fraîche Woman avec Sandrine Ngatchou, à l’initiative de la page Facebook Ovocyte moi où elle parle de son parcours, elle qui découvre son infertilité en 2014. Elle est également présidente d’UTASA Infertilité, une association partageant des informations sur l’infertilité auprès des femmes et hommes afrodescendant.es.

13h30 – 15h30 : DISCUSSION
« Et la bienveillance, bordel ? Militer, écrire, parler sur les réseaux sociaux à l’heure du shade et de la cancel culture » , modérée par la journaliste Vanessa Vertus

avec Coumbis Hope Lowie (journaliste), Charline Ouarraki (blogueuse féministe auteure de Mon fils en rose), Jennifer Padjemi (journaliste et créatrice du podcast Miroir Miroir, Laure Salmona (fondatrice et trésorière de l’association « Féministes contre le cyberharcèlement » , une membre du collectif « Nta Rajel » (collectif militant de féministes issues de la diaspora nord-africaine)

15h30-15h45 : Pause

15h45-15h55 : Parole de Fraîche Woman avec My, membre du Collectif Asiatique Décolonial

15h55-16h05 : Parole de Fraîche Woman avec Ndèye Fatou Kane autrice sénégalaise qui signe l’ouvrage Vous avez dit féministe ? et instigratrice du mouvement #balancetonSaïSaï (« balance ton pervers ») en 2018

16h05-17h35 : Cours détonnant afrobeats avec Wawa L’asso 

En parallèle de ces échanges, nous proposons des ateliers pour échanger de manière intimiste sur différentes thématiques. (Sur inscription uniquement, tous les liens ici.)

SALLE 1

13h-15h : Book Club enfants animé par Wendie Zahibo, créatrice du concept « Reines des temps modernes »

15h30-17h30 : yoga enfants avec Aurélie, co-fondatrice de Flawless Yoga

SALLE 2

13h30 – 15h : coaching session in English « how to get away from the pressure of reaching excellence by any means necessary ? Keys to embrace imperfection », hosted by Shanon Bobinger, Berlin-based systemic life and business coach

15h-16h  : masterclass capillaire #Kinkyhairmatter avec Gisèle Mergey, Fraîche Woman 2019, fondatrice de la Body Academy première école européenne qui apprend à s’occuper des cheveux crépus, frisés …

16h-17h : masterclass « discriminations au travail, comment les prouver devant la justice ? » par Paule Ekibat, Fraîche Woman 2019, avocate au barreau de Paris

17h-18h : masterclass « assigné.e métis.se, comment trouver sa place? » par Jessica Gérondal Mwiza, Fraîche Woman 2019, militante afroféministe et panafricaniste franco-rwandaise

18h-19h : masterclass « comment le sport m’a permis d’acquérir des compétences en management » par Laura Georges, Fraîche Woman 2019, ex-footballeuse et actuelle Secrétaire Générale de la Fédération Française de Football (FFF)

Des stands commerciaux, associatifs et espace dédicaces seront également présents tout au long de l’après-midi. Voici la liste complète ici.

Le soir, dès 20h, place aux concerts ! La soirée sera animée par Juliette Fievet, journaliste et animatrice de l’émission radio « Légendes urbaines » avec la chanteuse soulful Awori, la rappeuse Leys, la rappeuse Meryl -tête d’affiche de cette seconde édition pour sa première hexagonale!– pour finir avec un dj set de Diva. Plus d’infos par .

Et si vous avez des questions sur qui peut venir, l’accessibilité de La Marbrerie, l’achat de billets etc vous pouvez trouver certaines réponses ici.

Au 11 mai 😉 !

L’Afro a besoin de vous pour le Fraîches Women Festival !

Vous le savez, on est en plein dans la préparation du Fraîches Women Festival.

On vous l’a annoncé en janvier dernier. Entre temps, on a créé une page Facebook dédiée, Fraîches Women Festival -@fwfxLafro si vous voulez la retrouver en tapant dans la barre de recherche- et on a même annoncé la date et le lieu à noter dans vos agendas : le dimanche 6 mai à La Marbrerie à Montreuil.

Nous avons pris l’habitude de lister et de suivre régulièrement des initiatives, événements afro ou de projets dans lesquels des afrodescendant.e.s sont impliqué.e.s. De belles idées qui ne prennent pas vie faute de moyens, il en existe beaucoup. Des propositions innovantes qui peuvent trouver leur public aussi.

C’est ainsi que nous avons assisté, piquées par la curiosité, intéressées, émues même aux collectes qui ont contribué à ce que des projets comme le guide Little Africa écrit par Jacqueline Ngo Mpii, Ouvrir La Voix, le documentaire d’Amandine Gay ou contribueront à ce que Negus Junior, la déclinaison enfant du journal du même nom, et plein d’autres projets voient le jour.

Afin que cette nouvelle grande aventure, celle du festival, qui sera votre festival, puisse devenir réalité, nous allons avoir besoin de votre soutien. C’est pourquoi nous avons décidé de lancer une campagne de crowdfunding.

S’il y a beaucoup de frais que nous assumons grâce à nos fonds propres et/ou grâce aux recettes générées par les entrées de nos récents événements -on vous remercie d’ailleurs d’être toujours plus nombreux.se.s !!-, le coût total du festival dépasse ce que nous nous pouvons financer pour cette fois.

A l’heure où nous vous écrivons, il reste 9 jours pour réunir encore près de 3000 euros. Soit la moitié de ce que nous avons réussi à collecter auprès de nos proches, ami.e.s, consœur.frère.s -car oui, entre journalistes, et spécialement entre afrodescendant.e.s, une belle solidarité existe !-.

Le but, c’est que cette première édition fasse place à un événement pérenne et annuel.

Pour contribuer, plusieurs options. Vous pouvez évidemment donner et nous permettre de boucler le budget. À partir d’un certain montant, vos places pour assister au festival sont incluses !

Vous pouvez aussi participer en groupe car certaines contreparties sont pensées pour plusieurs personnes !

Enfin, si vous ne pouvez pas faire un don, n’hésitez pas à partager la cagnotte autour de vous et si vous comptez acheter vos places, sachez que la billetterie est déjà ouverte !

Pour tous les autres, un petit mot inbox sur Twitter, Instagram ou Facebook, dans les événements où on se croise, ça fait toujours plaisir !

Le lien vers la campagne de crowdfundinghttp://bit.ly/FWFbyLafrocrowdfunding

Le lien vers la billetterie du festivalhttp://bit.ly/FWFbyLafrobilletterie

Quelque soit l’option que vous choisirez, nous tenons à vous témoigner notre reconnaissance, car depuis deux ans, on en a fait du chemin et le fait que ce que nous organisons, écrivons, continue de vous intéresser nous ravit !

On se voit le 6 mai au #FWFbyLafro !!!