#unjourunacteurafrofrançais #33 : Mabô Kouyaté

TROMBINOSCOPE – PARCE QU’ON N’EN PEUT PLUS D’ENTENDRE QUE LES COMÉDIEN.NE.S NOIR.E.S EN FRANCE SONT INVISIBLES, QU’ON N’EN CONNAÎT PEU, QUE SI, QUE LÀ… ON A DÉCIDÉ D’EN PRÉSENTER UN, BRIÈVEMENT, TOUS LES JOURS. AUJOURD’HUI : Mabô Kouyaté.

Invisibles, les comédien.ne.s afrofrançais.e.s ? Pendant que nous nous demandons si nous sommes capables d’en citer plus de cinq, ces artistes s’affairent sur les plateaux de cinéma, les planches.

Loin de nier la ligne de couleur qui règne au théâtre, au cinéma, à la télévision et malgré des améliorations, nous voulons les mettre en valeur, à la suite d’autres, justement parce qu’il peut être difficile de savoir où et quand illes jouent.

Vous trouverez ici chaque semaine le nom et la photo d’un.e comédien.ne noir.e, sa date de naissance, son premier film, les films marquants dans lesquels ille a joué, son dernier rôle. Aujourd’hui : Mabô Kouyaté.

mabo-kouyate
Mabô Kouyaté (Source photo : Cinetea)

Mabo Kouyaté, dont le nom peut être orthographié Mabô Kouyaté, est né en 1989. Il a débuté jeune au cinéma puisqu’on le voyait en 2003 dans Moi César, 10 ans 1/2, 1m39.

On a pu le voir à la télévision la même année dans Ecoute, Nicolas puis dans le film éponyme dédié à Toussaint Louverture en 2012.

Tout en étant à l’affiche de courts-métrages, Mabô Kouyaté s’est illustré au théâtre notamment dans Bakou et les adultes en 2003-2004, en 2009 dans Soundiata Keïta, monté par son père aujourd’hui disparu, le griot et grand artiste Sotigui Kouyaté et plus récemment, entre 2011 et 2013, dans Les Liaisons dangereuses mis en scène par John Malkovich. Il incarnait le chevalier Danceny.

Il est actuellement à l’affiche de Tour de France, le film de Rachid Djaidani, aux côtés de Gérard Depardieu et du rappeur Sadek.

Shirley Souagnon, JP Zadi… L’actu des intervenant.e.s du débat « La place des comédien.ne.s noir.e.s en France »

IMG_0943 (2)
De gauche à droite : Claire Diao, JP Zadi, Annabelle Lengronne. Shirley Souagnon n’est pas sur cette photo mais sera sur les vidéos 😉
La soirée du 29 mars a permis de parler de la place des comédien.ne.s noir.e.s. en France. Elle a aussi permis aux afronautes présent.e.s de (re)découvrir les intervenant.e.s sans fards. Pour en savoir plus sur eux, lire ce qui suit.

Claire Diao, Shirley Souagnon, Annabelle Lengronne, JP Zadi et les autres intervenant.e.s nous ont fait la grâce d’être présent.e.s lors de notre soirée-débat sur la place des comédien.ne.s noir.e.s en France le 29 mars 2016. Elleux ont annoncé travailler sur des films, des séries, des festivals. On vous remet toutes les infos dans ce post 😉

claire diao
Claire Diao

Vous avez particulièrement apprécié les prises de parole précises, documentées et toujours à propos de Claire Diao. La journaliste spécialisée dans les cinémas urbains et/ou d’Afriques. fourmille d’activités ; elle est aussi l’une des instigatrices du festival Quartiers Lointains, qui projettent des courts-métrages de jeunes cinéastes comme Alice Diop, Yohann Kouam, Zangro, ou encore Jean Charles Mbotti Malolo. Le thème de cette année, c’est l’amour.
La prochaine projection de Quartiers Lointains aura lieu le mardi 19 avril à 18h30 au Magic Cinema de Bobigny, puis au Lincoln Center de New York (!!!) le samedi 7 mai 2016.

Plus d’informations : http://www.quartiers-lointains.com/saison-3.html

shirley s

Shirley Souagnon

C’est la première artiste que l’on a contactée, suite à notre interview sur Afrocast, l’agence web dédiée aux comédien.ne.s noir.e.s. Elle a dit oui tout de suite. La comédienne Shirley Souagnon est peut-être arrivée en retard en scooter à cause de la pluie et a dû partir à 21h30, non sans avoir dit des choses importantes sur la nécessité pour les comédien.ne.s afro de s’organiser surtout financièrement. Outre son émission pour Afrostream, qui arrive bientôt, Shirley Souagnon est en rôdage pour son nouveau spectacle -le troisième- au Sentier des Halles les 11, 13, 20 et 25 Avril 2016 à 21h30.

Plus d’informationshttp://www.shirleysouagnon.com

Annabelle Lengronne
Annabelle Lengronne

Annabelle Lengronne

Cinéma guérilla, rôles normaux pour les noir.e.s… Annabelle Lengronne a largement fait part des enjeux importants qui règnent dans l’industrie du cinéma, où on propose encore des rôles y a bon Banania aux comédien.ne.s noir.e.s et la nécessité d’être bien entourée. Elle sera au cinéma dans Stan, le prochain film de Magaly Richard-Serrano et y sera le rôle-titre, une rappeuse au sein d’un groupe qui fait sa tournée de la dernière chance.

12525539_1038464936199753_4917865528424742042_o

JP Zadi a marqué le débat par ses interventions provocantes. Pour lui, les noir.e.s ont besoin de rêver, d’avoir de l’ambition et ne doivent pas se priver de prendre une caméra et de se créer ses propres opportunités. Le réalisateur a écrit, réalisé et produit Craignos, un programme court de 13 min composé de 7 épisodes. Au casting de cette série comique à l’ambiance de thriller, un paquet d’acteurs et de guests masculins comme le réalisateur Rachid Djaidani, le rappeur Mac Tyer, Stephane Soo Mongo, Francis Kuntz –Groland-, Julien Cazarre du J+1 sur Canal +, Mathieu Longatte, le Youtubeur politique de Bonjour Tristesse. JP Zadi joue Ernesto, le personnage principal, qui a 6 mois pour trouver les 100 000 euros confiés par son meilleur ami, entré en prison, et contenus dans un sac qu’il a perdu.
Gigi Ledron
Assise dans le public, Gigi Ledron est intervenue notamment pour parler des activités de l’Association des Acteurs et Actrices de France Associés, dont la comédienne est membre. Une commission de la diversité a été créée. Pour retrouver les travaux et les rendez-vous de l’association, rendez-vous sur le site : http://www.aafa-asso.org/

#Unjourunacteurafrofrançais #10 : Stephane Soo Mongo

TROMBINOSCOPE – Parce qu’on n’en peut plus d’entendre que les comédien.ne.s noir.e.s en France sont invisibles, qu’on n’en connaît peu, que si, que là… on a décidé d’en présenter un, brièvement, tous les jours. Aujourd’hui : Stephane Soo Mongo.

Invisibles, les comédien.ne.s afrofrançais.e.s ? Pendant que nous nous demandons si nous sommes capables d’en citer plus de cinq, ces artistes s’affairent sur les plateaux de cinéma, les planches.

Loin de nier la ligne de couleur qui règne au théâtre, au cinéma, à la télévision et malgré des améliorations, nous voulons mettre en valeur, comme d’autres le font, mais à notre manière, les comédien.ne.s noir.e.s en France.

Vous trouverez ici chaque semaine le nom et la photo d’un.e comédien.ne noir.e, sa date de naissance, son premier film, les films marquants dans lesquels ille a joué, son dernier rôle. Aujourd’hui : Stephane Soo Mongo.

Stephane Soo Mongo © Haut et Court
Stephane Soo Mongo © Haut et Court

Stéphane Soo-Mongo est né le 24 février 1977.

Au cinéma, on a pu le voir dans le film en 1992 Le Péril jeune aux côtés de Romain Duris. C’est avec son rôle dans Le Ciel, les oiseaux… et ta mère en 1998, aux côtés de Julien Courbey et Jamel Debbouze, plongée dans les vacances de jeunes de Seine-Saint-Denis en goguette à Biarritz pendant un mois, qu’il se fait connaître du grand public. Il a enchaîné avec d’autres rôles, dans Les Gaous en 2002, Il était une fois dans l’oued en 2005 où il retrouvera Julien Courbey  ou encore avant  d’incarner Dorcy, le héros principal de Rengaine de Rachid Djaïdani en 2010, sorti et multiprimé, notamment à Cannes en 2012. La collaboration avec le réalisateur remonte ; les deux avaient travaillé ensemble au cours d’un workshop aux Bouffes du Nord en 2008 avec Peter Brook, sur une pièce de William Shakespeare. Plus récemment, il a incarné  dans Le Crocodile du Botswanga, sorti en 2014, réalisé par Thomas Ngijol et Fabrice Eboué.

Il a régulièrement joué au théâtre, notamment sous la direction de Peter Brook entre 2011 et 2012 dans La Flûte enchantée.

A la télé, entre autres -nombreux- rôles, dont une apparition dans Les Sopranos en 2006 et des rôles dans Navarro, P.J., Working Girl, Avocats et Associés…, il est devenu l’adjudant Alexandre Sainte-Rose dans la série Section de recherches depuis 2014

En 2016, il était à l’affiche de L’Effet aquatique, une histoire d’amour en piscine municipale sur les écrans en juin dernier, réalisée par la regrettée Solveig Anspach.

Il a également retrouvé Rachid Djaïdani, pour lequel il a tourné Tour de France, sorti en 2016un voyage en France en terre hip-hop, avec Gérard Depardieu, le rappeur Sadek et Mabô Kouyaté.

On espère que la série Craignos de JP Zadi sera bientôt diffusée sur tous les écrans ; Stéphane Soo Mongo y est au casting aux côtés notamment de Matthieu Longatte  alias Bonjour Tristesse le blogueur politique franchouillard plutôt à gauche. Il y joue le rôle d’un truculent agent de footballeur.